Comment créer un salon Zen ?

Créer un salon zen chez soi, c’est faire le choix d’une salle de séjour qui offre un cadre apaisant, élégant et sobre de par son décor et ses mobiliers. Nouvelle tendance dans certains ménages, le salon Zen se crée en prenant en compte un certain nombre de paramètres.

Le salon Zen, faire circuler le flux d’énergie

Le style zen est directement issu de l’art japonais de la méditation. Il s’agit donc de la mise en place d’un cadre qui favorise aussi bien la concentration que la détente. Dans ce contexte, tout objet ou élément pouvant être un obstacle à l’atteinte de cet objectif est rangé.

De façon pratique, le style zen fait appel au principe fondamental du Feng shui à savoir : la circulation de chi au sein de la pièce. Dans ce contexte, avant de se lancer dans l’adoption d’un style zen pour son salon, la première des choses à faire est de connaitre l’architecture qui favorise une bonne circulation du chi dans la pièce.

Le salon Zen, adopter des meubles aux formes simples et arrondies

Le style zen fait la part balle aux meubles ayant des lignes épurées, mais surtout arrondies. Ici, le minimalisme est le maitre mot avec des tables basses et rondes. La table basse est placée au milieu de la pièce.

Si le canapé et les fauteuils peuvent toujours être utilisés dans un style zen, on peut surtout les remplacer par des poufs ou des coussins disposés à même le sol.

Les matériaux de fabrication des meubles par excellence sont le bois, le rotin ou encore le rosier.

Dans un style zen, il ne faut surtout pas encombrer le salon de meubles. Mais vous aurez néanmoins besoin de chaises et d’une table pour la salle à manger. Ici aussi, les formes arrondies et simples sont à privilégier.

Le salon Zen, laisser circuler un mix de lumière naturelle et artificielle

La lumière naturelle joue un rôle prépondérant dans l’élaboration d’un décor zen. Elle doit donc pouvoir s’infiltrer dans la pièce par des ouvertures comme la fenêtre (opter pour le grand format). Mais à défaut de lumière naturelle, on peut également recourir à la lumière artificielle.

Dans ce dernier cas, la lumière doit être douce et discrète. Pour ce faire, optez surtout pour des lumières zen qui sont désormais disponibles sur le marché.

Ensemble, lumières naturelles et artificielles créent une harmonie au sein de la pièce et invite de par leur douceur à la détente. Il est souvent conseillé de les orienter sur les murs et non sur le canapé pour créer un meilleur confort visuel dans la pièce.

Sur actua-architectes.fr vous trouverez un excellent article sur comment gagner la luminosité dans une pièce sombre.

Le salon Zen, éviter les couleurs trop flashy

Le salon Zen est ce salon dont les murs sont élégamment peints en des couleurs sobres. Elles ne sont ni trop vives, ni trop foncées. De ce fait, elles sont douces et inspirent la méditation.

Les couleurs les plus indiquées pour un salon zen sont le blanc, l’écru, le beige ou le beige rosé, le taupe, le vert anis, etc. On peut aussi utiliser le gris pâle dans certains cas.

Le salon Zen, faire une grande place à la nature

Que vaut un style zen sans une certaine référence à l’eau, la terre, le feu et l’air ? Un aquarium représente très bien l’élément eau. La terre peut être représentée par un bonsaï en pot ou tout autre plante.

Quant au feu, une bougie allumée qui éclaire de sa lueur un coin de la pièce fera bien l’affaire. Enfin, dans le style zen, l’élément air est très important. En effet, le salon doit être bien aéré. Pour ce faire, il faut des ouvertures dans la pièce pour permettre une bonne circulation du vent.

Laisser un commentaire